Comment attirer les visiteurs vers votre stand lors d’un salon ?

stand

Vous avez prévu de participer à un salon pour dynamiser la visibilité de votre entreprise ? Excellente décision. Mais sans stratégie pour attirer l’attention des visiteurs, être sur place peut signifier faire du sur place. Pour optimiser votre visibilité, voici quelques conseils.

Personnalisez chaque détail de vos supports de communication

Logos et visuels en impression grand format, vidéos en boucle, vitrines aguicheuses et badges au nom de vos salariés : vos supports de communication sont prêts. Mais avez-vous vraiment personnalisé chaque détail de votre stand ? Les quelques mètres carrés qui vous sont accordés font concurrence à des dizaines, voire des centaines d’autres espaces comparables. Pour se distinguer dès le premier regard, votre stand doit immerger les visiteurs dans l’univers de votre marque. C’est d’abord un signe de réussite et de professionnalisme. Plus on aura l’impression que chaque meuble et objet a été fabriqué à l’intention de votre entreprise, plus elle semblera performante. C’est aussi un message fort. Pour s’imposer dans l’imaginaire des consommateurs, une marque doit incarner quelque chose de plus vaste que son produit. L’ensemble de votre communication visuelle doit donc inviter le public à partager le lifestyle et les valeurs de la marque. Vêtements, tapis, bureautique : tout devrait être conforme à votre charte graphique.

Ne négligez pas l’emplacement

Des grands salons aux conférences, chaque évènement à sa géométrie propre. L’emplacement de votre stand a donc une importance qu’on a trop souvent tendance à négliger. Certaines idées reçues, par exemple celle selon laquelle il vaut mieux être placé près de l’entrée, peuvent également vous entraîner à prendre une mauvaise décision. Quelques principes de base ? Prenez le temps d’étudier la géographie des lieux et n’hésitez pas à insister pour avoir l’emplacement que vous voulez. Tâchez d’être aussi proche que possible de vos plus gros concurrents. Privilégiez les emplacements où il y a beaucoup de passage, mais pas trop de bruit.

Invitez sans forcer

Qui n’a jamais été refroidi, en flânant dans une boutique, par le « vous cherchez quelque chose » tonitruant d’un vendeur maladroit et vite éconduit ? Inviter du regard sans donner à votre interlocuteur l’impression de lui forcer la main est tout un art. Si vous n’êtes pas déjà occupé avec un client potentiel, gardez les yeux tournés vers les gens qui défilent devant votre stand. Lorsque votre regard croise le leur, vous pouvez sourire et saluer d’un « bonjour » courtois. Si la journée est calme, gardez-vous d’afficher un air désespéré. Lorsque quelqu’un se présente, vous pouvez démarrer la conversation en lui demandant s’il connaît votre marque ou produit. Dès le début, mettez l’accent sur les questions que peut se poser votre client, sur ses besoins. Une fois que vous aurez son attention, vous serez en mesure de susciter son intérêt.

Mettez l’accent sur l’humain

Aujourd’hui, Internet et les réseaux sociaux donnent aux entreprises un accès à leur cible inédit auparavant. La relation face à face n’est pourtant pas à négliger. En prenant le temps de discuter, en ayant l’occasion de voir et de toucher vos produits, en rencontrant l’homme ou la femme derrière la marque, un client potentiel s’investira d’autant plus dans sa démarche prospective. Il est donc important de mettre l’humain au cœur de votre échange, et ce dès les premiers regards. Soyez davantage qu’un énième support de communication. N’hésitez pas à faire preuve d’humour, à aborder d’autres sujets que celui qui vous occupe et à créer une complicité avec vos visiteurs. Si les gens qui passent ont le sentiment qu’ils sont en train de passer un bon moment, ils auront davantage envie de s’arrêter.

Ménagez-vous

Déplacement, bruit, foule et longues heures de travail sont sources de fatigue. Pour vous distinguer des dizaines d’autres exposants à l’air épuisé qui vous entourent, assurez-vous de vous ménager des pauses. En se passant le relais, les membres de votre équipe peuvent alterner moments d’action et moments de répit. Instinctivement, un client potentiel se tournera plus volontiers vers les visages ouverts de personnes reposées, que vers le visage fermé d’un exposant au bout du rouleau.

Créez une atmosphère apaisante

Gardez à l’esprit que vous ne serez pas seul à être fatigué. Les visiteurs, eux aussi, doivent endurer de longues heures de chaos. En plus de l’hyperpersonnalisation évoquée en début d’article, votre espace doit s’efforcer d’être une oasis de paix. Plus vos interlocuteurs auront un sentiment de répit en vous rendant visite, plus ils seront enclins à prolonger la conversation. N’hésitez pas, si vous en avez la place, à installer un coin détente, avec canapé, table basse et distributeur d’eau. Cela encouragera les gens à rester en cas de file d’attente. Pour occuper l’espace sans fatiguer le regard, multipliez des supports de communication de tailles et de formes différentes. Pensez aux écrans, qui attirent l’œil, mais n’en abusez pas. Des caissons lumineux ajouteront une touche de chaleur à votre mobilier. Pour les murs, des rollups seront plus impactants que de simples affiches avec votre logo, car ils donnent un sentiment de volume. Dans tous les cas, ne lésinez pas sur les visuels : avec l’impression numérique, il est désormais possible d’imprimer à peu près tout ce qu’on veut sans dépenser des fortunes.