L’engouement pour le BIO … la grande distribution en profite

Depuis 1999 nous constatons une progression moyenne de 10% par an du marché français des produits alimentaires bio. Cet intérêt grandissant pour l’alimentaire bio s’explique par l’apparition d’une nouvelle génération de consommateurs soucieux de leur santé et de la santé de leurs enfants. Les consommateurs bio ne sont plus seulement des écolos. Le profil du consommateur bio s’est en effet modernisé : bobos, jeunes couples, hommes & femmes d’affaires sont devenus des adeptes de la consommation bio.

Ces nouveaux consommateurs de produits bio pensent que l’agriculture bio est une solution aux problèmes environnementaux. Selon la 5ème édition du baromètre réalisé pour l’Agence bio par le CSA en 2006 « 84% des français souhaitent le développement de l’agriculture bio », quand ils sont déjà « 47% à consommer au moins une fois par mois un produit bio ».

Les chiffres le démontrent; l’année 2007 enregistre une croissance historique de 15% des ventes de produits bio, ce qui représente 2 milliards d’euros. Le marché bio pèse aujourd’hui 1,5% des ventes alimentaires de la grande distribution. La grande distribution est la voix d’avenir du marché alimentaire bio. Les différents spécialistes s’entendent à dire que l’alimentaire bio pourrait à terme représentait 5 à 10% des ventes totales des produits de la grande consommation.

Après avoir promu les marques nationales bio, les enseignes de la grande distribution se lancent sur le marché. Système U a lancé U bio en octobre 2007. La gamme comprend actuellement plus de 100 références et en comptera  très prochainement plus de 160. En proposant des produits 10 à 20% moins chers que leurs équivalents des marques nationales, System U attire une clientèle en quête de produits bon marché. « Le prix a en effet été identifié comme le principal frein à l’achat » explique Pascal Millory, directeur de la centrale alimentaire de Système U.